Valérie André et Matthew Graves à Mare Nostrum, une émission de Raymond Follin le 17 mai 2018 (rediff. les 24 et 26-05) Radio Zinzine, Aix-en-Provence

« Brexit en Méditerranée »

Cette émission interroge la présence britannique en Méditerranée post-Brexit. Si le Royaume-Uni se met en marge de l’Europe depuis le référendum de juin 2016 et se pense comme une zone franche en dehors du marché unique, c’est sur le versant Sud de l’Europe, dans le chapelet d’îles du Commonwealth (Malte, Chypre) et des territoires d’outre-mer (Gibraltar, Bases souveraines chypriotes) qui composent les vestiges du monde britannique en Méditerranée, qu’il convient de chercher les prémisses d’une telle posture et les modèles d’avenir (fiscalité off-shore, dérégulation financière et bancaire) d’une « Grande Bretagne globale » et post-européenne, avec ses relais extra-méditerranéens (Dépendances de la Couronne, Pays et territoires d’outre-mer). Car, s’appuyant sur les acquis d’une puissance maritime relayée par une présence insulaire résiduelle, c’est dans cet « Empire aux eaux bleues » (R. Holland) qui borde le continent, où, depuis plus de deux siècles, le Royaume-Uni déploie une géopolitique sub-européenne de contournement et d’enveloppement stratégique qui permet aux Britanniques d’exister dans l’Europe à défaut d’être de l’Europe. Sur fond de la longue durée de l’histoire anglo-méditerranéenne, quel avenir le Brexit réserve-t-il pour le Royaume-Uni et le Commonwealth dans la Méditerranée ?

  https://www.radiozinzineaix.org/index.php/les-emissions/mare-nostrum


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.